toute l'actualité running

run.dz info
itra

Comment choisir ma chaussure

La course à pied ou le footing devient une pratique très répandue dans notre pays et surtout chez les amateurs, il n’y a qu’à voir le nombre de personnes, qui fréquente les forêts le weekend-end.
Mais les joggeurs ne savent que choisir devant la multiplicité des marques vouant la supériorité d’une telle chaussure par rapport à l’autre.
De plus, de nombreux magasins de sport ouvrent sans offrir la possibilité au client de l’aider dans son choix. D’où la question « quel modèle choisir quand on est en face d’un rayon ?».

comment choisit ma chaussure

Le but de notre article n’est pas de faire un diagnostic ou une expertise de toute les marques et des paires de chaussures qui existent sur le marché mais d’essayer d’apporter quelques conseils de base afin d’optimiser votre achat. Bien sûr, si vous souffrez de problèmes de santé concernant vos pieds mieux vaut consulter votre médecin avant tout achat.
Le choix de votre chaussure est fonction de votre pied cela veut dire que c’est un choix vraiment à la carte.

Commençons par le début :

  1. Une chaussure de jogging est, par définition, destinée à amortir avec une tenue d’ensemble marquée ; elle est à différencier des chaussures telles que les chaussures de football ou de montagne qui doivent, elles, avoir d’autres caractéristiques.
  2. En fonction de votre type de foulée lors de la course (c’est-à-dire en phase dynamique), qui est une notion très importante


Trois types de pieds se dégagent :

  • Le pied dit pronateur (80%): pendant la course le pied va vers l’extérieur, cela est visible à chaque pas. (une astuce : regardez la semelle de votre ancienne chaussure, si elle est usée du coté intérieur c’est que vous avez de forte chance d’être pronateur).
  • Le pied est dit universel ou neutre (15%) une astuce: regardez votre ancienne chaussure, si elle est usée de la même façon du coté interne et externe vous avez surement un pied universel).
  • Le pied est supinateur (5%) une astuce : votre ancienne chaussure est usée plutôt du coté externe.

comment choisit ma chaussure

Comment faire le diagnostic ?

  • Soit en consultant un podologue qui vous mettra sur un tapis et fera des enregistrements et des empreintes ; il déterminera ainsi votre type de pied.
  • Soit vos amis, pendant que vous courez, observent la position de votre pied lors de la phase d’attaque au sol du pied et vous diront si celui-ci dévie vers l’intérieur (supinateur), vers l’extérieur (pronateur) ou reste droit (universel).
  • Enfin, une astuce (moins fiable), en observant l’usure de vos anciennes chaussures (schéma).

Autre critères de choix :

En fonction de votre poids :

La structure et l’amorti de la chaussure sont construits en fonction du poids du coureur. Il faut être très vigilant lorsque vous choisissez vos chaussures, les informations de poids du coureur doivent systématiquement être inscrites dans la fiche produit afin de pouvoir sélectionner la chaussure en fonction de votre morphologie. Si vous êtes  un poids lourd de la course à pied   optez pour des marques qui développent des systèmes d’amorti spécifique.

Selon le terrain d’entrainement :

Cela paraît évident mais il faut le redire. Il faudra choisir votre chaussure en fonction de votre terrain de prédilection. Elles sont conçues pour vous apporter amorti, maintien, stabilité, résistance et accroche si vous êtes un tailler; ou souplesse, dynamisme si vous êtes un «routard », un spécialiste de la vitesse.
Le poids de la chaussure sera plus ou moins important en fonction de tous ces attributs spécifiques. Si vous avez une pratique mixte, plutôt loisirs, les fabricants développent des gammes hybrides, route et chemin, vous permettant d’avoir une seule et unique paire.

Selon la saison :

Si vous courrez en période de chaleur privilégiez les chaussures a tissu aéré cela vous procure une légèreté et surtout une bonne respiration de vos pieds.

Selon la fréquence de votre activité sportive :

Des caractéristiques doivent être disponibles sur vos chaussures selon la fréquence et l’intensité des entrainements hebdomadaires.

Les trois dernières remarques :

  1. Achetez toujours une paire de running légèrement plus grande (01 pointure au dessus) car vos pieds gonflent lors des efforts et font de petits mouvements dans votre chaussure, exemple: Pour une pratique de la course à pied sur une distance allant jusqu'au semi-marathon, rajoutez 0,5 cm pour déterminer la longueur idéale et reportez-vous ensuite à la Taille correspondante dans le tableau Homme ou Femme. (ex : longueur du pied = 27cm soit longueur idéale 27,5 cm qui correspond à la Taille 9,5 US Homme ou 10,5 US Femme). Pour une pratique de la course à pied sur une distance allant jusqu'au marathon, rajoutez 1 cm pour déterminer la longueur idéale et reportez-vous ensuite à la Taille correspondante dans le tableau Homme ou Femme. (ex : longueur du pied = 27cm soit longueur idéale 28 cm qui correspond à la Taille 10 US Homme ou 11 US Femme)
  2. Sachez que votre paire de running a une durée de vie (comme une date de péremption) qui est en moyenne de 1500km cela veut dire que si vous pratiquez votre jogging 3 fois par semaine à raison de 10 km par séance vous devez changer votre chaussure une fois par an.
  3. Essayez toujours d’avoir au moins deux paires de chaussures afin d’alterner entre elles et laissez votre paire fétiche qui vous apporte le meilleur confort pour vos compétitions.


Conclusion :
Votre chaussure, comme vous l’avez vu, est un élément très important pour la pratique du sport et du running. Bien choisir sa paire de running vous procurera le confort de vos pieds, et de vos articulations pour un plaisir qui durera longtemps …même très longtemps.

A vos marques partez !!!!
Sportivement.

Dr Redouane Si larbi
Chirurgien orthopédiste
2h49 sur marathon
10h51 sur 100 KM